Rester zen face aux bulletins scolaires

Quentin BaysConfiance, Emotions

Deux fois par année, c’est le moment parfois redouté des bulletins scolaires. Pour certains, c’est le soulagement, la fierté des bons résultats. Pour d’autres, c’est plutôt une pilule amère à avaler, une déception, voire une angoisse.

Trop souvent, nous entendons des phrases de ce type :

  • J’ai peur de me faire gronder.
  • Je suis découragé.
  • Je me sens nul.
  • ...

Comment faire pour redonner courage et motivation à un enfant face à des résultats scolaires insatisfaisants ?

Lorsqu’on a obtenu un mauvais résultat, nous avons tendance à nous identifier à ce résultat. « J’ai fait une mauvaise note donc je suis nul. » ou « J’ai fait un 3.5, c’est la preuve que je ne suis pas intelligent. ». Cette attitude courante est très néfaste pour l’estime de soi et la motivation. Il est très important de distinguer le résultat de la personne. Peut-être que la note est mauvaise, mais cela ne veut pas dire que la personne qui a fait cette note est nulle. Lorsqu’un enfant apprend à marcher et qu’il tombe, personne ne se dit : « Il est nul en marche, il n’y arrivera jamais !».

Une manière très simple d’expliquer cela à un enfant est d’utiliser des objets pour représenter la situation.

  1. Prenez un personnage pour représenter l’enfant. Dans notre exemple, un Barbapapa. Posez devant le personnage plusieurs dés à jouer en indiquant des résultats différents.
  1. Montrez à l'enfant le personnage et dites-lui que ce bonhomme, c'est lui.
  1. Expliquez que les dés représentent des résultats ou des notes qu’il a fait. Vous pouvez ainsi lui montrer que les résultats sont peut-être mauvais, mais que ce n’est pas lui qui est mauvais. C’est important de faire la différence. Cette mise en scène sera l’occasion de nommer les qualités de l’enfant en désignant le personnage et en précisant que ses qualités ne changeront pas, quels que soient les résultats obtenus.

Et chez vous ? Comment se passent les retours de bulletins scolaires ?